Jeudi 22 Novembre 2020

 

A VOUS QUI ME LISEZ:

D'abord, merci de votre intérêt pour ce que je fais et de prendre le temps de visiter ce site.

Je n’ai longtemps pas bien su quoi écrire dans cet onglet « présentation »

 

Et à vrai dire, je ne souhaitais pas, à la base, réellement expliqué ce que je fais ou ce que je suis.

 

Mais j’imagine aussi que c’est, pour certaines personnes, quelque chose qui peut s’avérer être intéressant et utile.

Alors pour faire simple, je dirai que je m’appelle Matthieu mais beaucoup de personnes m’appellent Matt.

Je suis français et mon nom de famille est Maltais.

 

3 de mes grands parents sont nés en Tunisie.

 

Je suis né en 1985.

Je suis baptisé et j’ai suivi des cours de catéchisme.

 

Ma maison d’enfance bordait un cimetière.

Mon premier héro était Arnold Schwartzeneger et, à l’adolescence, c’était Flea (bassiste des red hot chili peppers) et Reggie Miller (basketteur au Indiana Pacers).

J’avais 13 ans pour France 98, et 15 ans le 11 septembre 2001.

Après le bac, j’ai étudié les sciences puis les comportements de consommation à la faculté, ne sachant pas bien quoi faire d’autres.

Parallèlement, et sur le plan artistique, j’ai joué dans des projets musicaux depuis mes 14 ans.

 

A 22 ans, j’ai écrit des poèmes et des chansons au sein d’un projet (Emma Double Té Hache, qui veut dire M.A.T.T lorsque l'on le prononce oralement).

 

La plupart de mes sons était, à l’époque, des chansons d’amour que j’offrais aux filles.

 

Bien que mon oncle nous avait amené des journées entières au Louvre enfant, je dirai que j'ai véritablement attisé mon goût pour l'art plastique par les musiciens que j’écoutais à cette époque. J'ai ainsi découvert Warhol par le Velvet Underground, puis Basquiat par Warhol, Puis Keith Haring par Basquiat etc..

 

Et, dès lors, j'ai continué à m’intéresser. je suis allé au-delà. Bien que je sois autodidacte, je me suis pris de passion pour ce moyen d'expression absolument libre et surprenant et je suis très intéressé par ce qui se crée et se montre. Je peux citer , à titre d'exemple, le travail de Kader Attia ou de Wim Delvoye entre autres.

 

Aujourd’hui, je dirai que je crée des allégories visuelles en utilisant des techniques variées (collages, dessins, installations…). C'est pourquoi j'utilise parfois le pseudonyme Allégory Matt sur Instagram notamment.

Ce que j’ai pu remarqué est que mon travail plastique (si on peut dire) était le fruit des éléments que j’ai exposé ci-dessus.

 

Un thème principal est, par exemple, l'ambivalence de notre identité (pour ma part orientale, méditerranéenne et française) tout comme la géopolitique, ce qui vient probablement d’une difficulté à comprendre mes origines.

 

Aussi, beaucoup de pièces ont trait au rêve américain, à la publicité ou à des modéèles de marketing ou de psychologie sociale, ce qui vient fondamentalement de mon adolescence et de mes études.

Enfin, j’explore la vie, l’amour et la mort (qu'on appelle vanités en art), car comme tout le monde, je ne les comprends pas.

En esperant que cette présentation vous aidera à un peu plus cerner ce que je fais.

Matt Mifsud